Lorsque les plantes sont placées dans l'alambic pour être distillées, on obtient comme résultat, d'un côté, de l'eau florale, l'hydrolat, qui contient des molécules aromatiques, et  de l'autre, de l'huile essentielle qui remonte à la surface de l'eau florale.

 

On ne peut pas remplacer l'hydrolat par de l'eau à laquelle on ajoute de l'huile essentielle, car c'est un produit totalement différent. Hydrolat  et Huile essentielle n'ont pas les mêmes propriétés, le même goût,  ni la même senteur, car l'hydrolat contient des molécules aromatiques qui peuvent se mélanger à l'eau et que l'on ne retrouve pas dans l'huile essentielle.

 

L'hydrolat, eau dynamisée, est une manière particulièrement douce de consommer les plantes médicinales, sans contre-indications particulières et qui est plus facilement absorbable par le corps que les huiles essentielles, que ce soit par voie interne ou par voie externe.

Les hydrolats sont particulièrement indiqués pour les personnes sensibles (enfants en bas âge, femmes enceintes, personnes âgées) ou pour les personnes qui souhaitent en prendre dans la durée.

 

Directement assimilable par le corps, l'hydrolat agit également très rapidement au niveau psychique et émotionnel, et vient en complément des autres usages traditionnels des plantes aromatiques et médicinales. 

Par voie interne :

1 cuillère à café dans un verre d'eau, ou 1 cuillère à soupe dans 1 litre d'eau plate pour la journée.

Si pris en cure, étaler sur 20 jours, ce qui correspond à 200ml d'hydrolat. Si pris en cure psycho-émotionnelle, la cure peut durer 40 jours.

Pour apaiser les états infectieux, on peut les utiliser en gargarisme, en rinçage, lavement ou  en vaporisation sur les parties concernées.

 

Par voie externe :

 

A utiliser comme lotion ou tonique pour le corps et le visage, directement par vaporisation ou appliqué sur un coton ou  une compresse. Ils peuvent aussi servir de spray purifiant pour l'intérieur de la maison.